RETROUVER CONFIANCE ET ESTIME DE SOI AVEC L’AIDE DE VOTRE COACH
MON PROGRAMME

Dans nos vies, nous nous sentons parfois bloqués, comme coincés dans des situations répétitives, des habitudes lourdes et inadaptées, des peurs incompréhensibles et inhibantes, des tristesses envahissantes, un environnement plat et sans intérêt. On a l’impression de ne plus avancer, de ne plus rien créer, de subir plutôt que de diriger notre vie, de ne pas être à notre juste place. Bref, on a le sentiment de ne pas aller au bout des nos rêves, de notre potentiel, de nos capacités qu’on sent pourtant bien présentes tout au fond de nous mais que nous n’arrivons pas à mettre en lumière.

Je peux vous aider à retrouver une grande confiance en vous et retrouver L’Estime de Soi Et voila ce que je propose.

  1. Première règle: pour développer notre estime de soi, il faut nous connaître. Surtout découvrir son profil dominant. Avec l’aide des questionnaires, essayez de répondre le plus sincèrement aux questions du test – Pourquoi c’est nécessaire de se connaître?
  2. Listez 10 de vos points forts et faire référence à cette liste quand votre estime de soi vous fait défaut. Il faut beaucoup de courage pour remettre en question ses propres croyances. On ne les a pas choisi, mais par contre, on leur a donné notre accord.
  3. Quel soulagement d’avoir un coeur ouvert et se dire je t’aime sans crainte du ridicule ou rejet à Soi et aux autres. On demande ce qu’on a besoin. On peut dire Oui ou Non, sans culpabilité, ni jugement de Soi – choisir de suivre son coeur – personne n’aura une prise sur vous.
  4. La dualité existe. Vous avez le haut et le bas, le chaud et le froid. Quand nous traversons des épreuves, ce que l’on peut se demander est « Qu’est-ce que je peux apprendre de cet evènement ?  Qu’est-ce que je peux tirer de positif ? ». Quand on a commis des erreurs, cela arrive à tout le monde. Parfois nous avons des parents, amis ou conjoints qui nous rappellent aussi nos erreurs, de nouveau on commence à se juger, on commence à se punir. Pensez-vous que c’est juste ? Combien de fois, allons nous payer la même erreur à nos enfants, parents, conjoints. Nous transmettons le poison émotionnel qui nous fait ressentir cette injustice, puis nous les faisons à nouveau payer pour leur erreur. C’est comme si on créait un enfer tout autour de nous et qui est constamment présent et toujours dans le mental.
  5. Tourner le négatif en positif.
  6. Chaque malheur a ses côtés positifs. Si nous connaissons tous des épreuves, à un moment ou l’autre de notre vie, nous ne les traversons pas tous de la même manière.
  7. L’enfant qui est en nous, veut être aimée. Pour avoir une bonne opinion de soi-même, on doit se sentir digne d’être aimée. Si, pendant notre enfance, on n’a été ni aimée, ni valorisée, on continue, à l’âge adulte, de porter en soi cette enfant mal-aimée. On peut, toutefois, par une régression, reprogrammer le subconscient, afin de pouvoir retourner sauver cet enfant et prendre soin d’elle.
  8. Une méthode que je propose aussi est très simple, il suffit de coller sur la porte de sa garde-robe, la photo de vous, petite fille. On la regarde ensuite tous les jours en se disant « Si j’étais la mère de cette enfant, comment pourrais-je faire pour qu’elle se sente aimée? ». A force de répéter chaque jour cet exercice, on découvrira une fillette mignonne, qui apprécie l’amour et la tendresse qu’elle reçoit. « Quelle impression cela me fait-il d’avoir cinq ans ? Qu’est-ce que je ressens quand je suis triste ou joyeuse ? Comment est la vie dans ma famille ? ». Le simple fait de trouver des réponses, nous permet de prendre au sérieux cette enfant en nous, de devenir son amie, de l’écouter et de se servir de sa sagesse pour aider la femme que l’on est aujourd’hui.
  9. Etre conscient de ce qu’on se dit constamment – Nous sommes notre pire ennemie : « Imbécile, regarde ce que tu as fait ! ». Un truc pour apprendre à s’aimer et pour dissiper les idées noires : s’offrir des petits matins positifs. Se sourire dans le miroir au réveil (des études ont démontré que cela nous aide à nous sentir mieux) et se dire affectueusement une phrase positive (à voix haute ou mentalement) telle que : « bonjour, comment te sens-tu aujourd’hui ? Aujourd’hui, ce sera la meilleure journée de ta vie. Tu es une fille extra, tu mérites une journée extra ». Autre truc : se voir à travers le regard de ceux qui nous aiment ou qui nous ont aimée, notre mère, notre père, une tante, un enseignant, une amie, ou notre mari, a, aussi, des effets toniques sur l’opinion qu’on a de soi-même. Cachée en nous, une voix nous parle … « la plupart des femmes se laissent tellement envoûter par l’image de la « bonté » féminine véhiculée dans la société qu’elles n’écoutent plus leur voix intérieure. Pourtant, c’est elle qui devrait leur dire ce qu’elles désirent, ce qu’elles aiment et ce dont elles ont besoin ». Voici l’exercice que je recommande pour vous aider à renouer à notre vrai Moi. Se réserver au moins deux heures à soi toute seule, où il n’y a rien pour nous déranger. Ne rien lire et ne s’engager dans aucune activité productive. On peut sortir se promener pour le simple plaisir et non pas dans le but de brûler des calories! Laisser flotter votre esprit. Se rappeler ce qui vous plaisait quand vous étiez adolescente.
  10. Notre vie spirituelle est essentielle. La spiritualité est étroitement liée à l’estime de soi. On parvient à s’accepter, quand on se sent en communion avec ce qu’il a de bon en nous et chez les autres. Il est primordial de s’accorder chaque jour un moment de spiritualité. « Pour entrer en communion avec ce quelque chose en nous qui est sage, intuitif et que rien ne peut blesser, on peut faire une promenade dans la nature, écouter de la musique, lire ou écrire de la poésie, prier ou méditer ». Quand vous faites un travail sur vous-même, votre entourage en bénéficie, vos enfants, parents, conjoints, le monde entier. Gandhi disait: « Si vous voulez obtenir un changement, c’est à vous de le faire ».
  11. Dans leur ouvrage « Women in Power : The Secrets of Leadership», Dorothy W. Cantor et Toni Bernay affirment que l’on peut recréer ce sentiment en faisant chaque jour quelque chose qui nous apporte du bien-être. Osez à demander une remise, parler à une personne qu’on ne connait pas. Trouver un cours de yoga danse, utiliser des affirmations tous les jours. Listez 5-10 plaisirs simples du quotidien que vous avez apprécié.
  12. Si l’on s’évalue constamment et que l’on est si déçu de notre reflet dans le miroir, c’est parce que nous nous comparons toujours à des stars, des mannequins et comme nous nous jugeons toujours en fonction de ces idéaux, plus l’écart qui nous sépare d’eux est grand, moins nous nous aimons.

Chantal Helene

Coach de Vie et Hypnothérapeute