Respirer

Afin de maintenir un taux de pH sanguin équilibré, il suffit, à l’aide d’une respiration normale, de suivre 4 recommandations. Si vous ne suivez pas ces recommandations lorsque vous respirez tout en étant assis, vous courrez le risque d’hyperventiler. Asseyez-vous confortablement dans un divan ou un grand fauteuil, le menton posé sur votre poitrine, les jambes légèrement écartées au niveau des genoux. Posez une main sur votre ventre au niveau de votre nombril et déposez l’autre sur votre poitrine.

Vous ne prenez que 10 à 12 respirations par minute (ce qui signifie que chaque inspiration, suivi d’une expiration et d’une pause, devrait au minimum prendre 6 secondes).

Vous inspirez ET expirez toujours par le nez, non par la bouche.

Votre ventre se gonfle comme un ballon chaque fois que vous inspirez, alors que votre poitrine elle, bouge à peine. (Cette étape est très importante : assurez-vous de la pratiquer vêtu de vêtements amples et confortables). Une bonne astuce consiste à imaginer que l’on « remplit » le ballon en inspirant puis qu’on le « vide » en expirant.

Votre rythme de respiration est comme la suite : l’air s’infiltre, puis s’expulse immédiatement, puis il y a une pause. Cette procédure doit être répétée continuellement. On inspire, on expire, on prend une pause. L’inspiration est de courte durée (en moyenne 3 secondes), alors que l’expiration et la pause sont plus longues. On « remplit » le ballon, on «vide » le ballon, on prend une pause.

Pensez à respirer « LENTEMENT » et non « PROFONDÉMENT ». Nous devrions tous ignorer le précepte voulant qu’une respiration calmante doit être inspirée par le nez et expirée par la bouche. À moins que vous ne soyez à bout de souffle, vous devez toujours respirer par le nez.

Si vous vous sentez à court de souffle en respirant ainsi, c’est que vous vous efforcez trop! Imaginez-vous en train de dormir, alors que votre respiration se fait d’elle-même, et laissez votre corps faire tout le travail. Laissez l’inspiration venir d’elle-même et guidez-la doucement jusqu’à votre ventre. Si toutefois vous ressentez toujours le besoin de prendre une grande inspiration par la bouche, assurez-vous de l’expirer uniquement par le nez.

Maintenant que vous inspirez et expirez uniquement par le nez, votre ventre se remplit puis se vide à chaque respiration. Prenez le temps de faire une pause entre chaque souffle et laissez-vous guider par le rythme de votre respiration : votre ventre se remplit, puis se vide et vous prenez une pause. Votre ventre se remplit, puis se vide et vous prenez une pause. Encore et encore. Laissez l’étape du « vide » se prolonger et voyez si vous pouvez maintenir la pause encore plus longtemps. Vous allez vous trouver dans le non-mental. Vous allez vous sentir plus calme et détendu? Si oui, c’est bon signe… cela signifie que votre corps se détend et que votre taux de pH sanguin se rétablit.

Après une semaine ou deux de pratique, vous vous apercevrez qu’il est de plus en plus facile de continuellement respirer de cette façon. En fait, la majorité des gens peuvent apprendre à se calmer en moins de 3 minutes en employant cette méthode et peuvent alors la pratiquer tout en marchant ou en faisant du jogging et de la bicyclette!

Bonne Chance!

Chantal HELENE
http://www.empower-mind.com/fr
Suivez-moi sur Facebook https://www.facebook.com/Empower-mindcom-248497801857047/?ref=bookmarks