LES CRITÉRES D’UN COMPLÉMENT ALIMENTAIRE PROTÉINÉ DE BONNE QUALITÉ

Les compliments alimentaires protéinés se présentent sous forme de boissons chaudes ou froides, crèmes, entremets, barres, biscuits…

Pour une portion (et non pour 100g)

La teneur en protéines doit être supérieure à 15g

La teneur en glucides totaux (Les glucides sont les principaux nutriments énergétiques) et doit être inférieure à 10g

La teneur en sucres doit être inférieure à 3g

La teneur en lipides ou matière grasses doit être inférieure à 3g

De très nombreux laboratoires proposent ces produits. Ce que je recommande sont les produits :

Insudiet, Lignaform ou Protéifine (vous verrez les sites sur Internet) Ils respectent des critères de qualité

Les lipides

Les lipides sont des constituants indispensables de notre corps. C’est pourquoi notre alimentation doit en contenir. Beurre, margarine, huile, crème fraîche : chacun a ses qualités… et ses défauts ! Tour d’horizon de ces matières grasses…

Les lipides interviennent à de nombreux niveaux, notamment :

  • ils constituent un important stock d’énergie, qui est indispensable à notre corps pour réguler sa température
  • ils sont des constituants majeurs des membranes et du système nerveux.
  • ils sont à l’origine de molécules importantes telles que des hormones
  • ils contribuent à nos apports en certaines vitamines liposolubles et en acides gras essentiels (que le corps ne peut synthétiser)

Les différents acides gras

Au sein de la famille des lipides, on distingue différents types d’acides gras : les saturés, mono-insaturés ou poly-insaturés. La distinction entre ces différents acides gras correspond à la présence de zéro, une ou plusieurs doubles liaisons ou “insaturations” sur la structure des acides gras.

Lesquels sont à limiter ? Ou à privilégier ?

Notre consommation en acides gras saturés est aujourd’hui trop élevée. Il est important d’en limiter notre apport car consommés en excès, ces acides gras augmentent le risque cardiovasculaire.

Les acides gras poly-insaturés, quant à eux, sont constitués de deux familles, les Oméga 6 et les Oméga 3. C’est dans ces familles que l’on retrouve les acides gras essentiels, que notre corps est incapable de synthétiser : l’alimentation doit donc impérativement les apporter en quantité suffisante pour couvrir nos besoins quotidiens.

En effet, de nombreuses études démontrent que les Oméga 3, principaux composants des membranes de nos cellules, participent au bon fonctionnement du système cardio-vasculaire, du cerveau et des défenses immunitaires. Enfin, de plus en plus d’études s’intéressent au rôle des Oméga 3 dans la prévention du stress, de l’anxiété, voire de la dépression.

Respecter un équilibre entre Oméga 3 et oméga 6

D’autre part, les Oméga 6 sont des constituants majeurs de la peau et jouent un rôle important sur la diminution du mauvais cholestérol lorsqu’ils remplacent les acides gras saturés dans l’alimentation. De plus, alors que les Oméga 6 favorisent la coagulation du sang, les Oméga 3 le fluidifient. Les actions de ces deux acides gras sont complémentaires et antagonistes, c’est pourquoi il est important de respecter un équilibre d’apport entre ces deux familles.

Chantal

Chantal HELENE
Hypnothérapeute/Maître Praticien PNL
Tel: 06 47 63 56 80
www.empower-mind.com/fr
Suivez-moi sur facebook : https://www.facebook.com/motivatingmindhypnosis/